Et si tu te laissais la place?

La place de vivre, d’exister.
Celle de respirer.
De t’épanouir, de rire et de pleurer.

Tout cet espace qui t’entoure, occupe-le par ta présence.
Installe-toi correctement dans ton corps, prends-en possession. Il t’appartient. Tu t’appartiens.

Corps et âme, main dans la main, sont prêts à vivre ensemble. L’un et l’autre se sont choisis. Observe, sens, écoute la douce musique de leur vie commune…

Nul besoin de te faire si petit/e.
Vis.
Sois.
Existe.
Ressens.
Crie.
Chante.
Brûle de désir.
Pleure de rire, de tristesse, de colère.
Expérimente.
Trompe-toi.
Pardonne.

Cette vie est la tienne. Tu as le pouvoir.